Alienoid – Les protecteurs du futur – Des effets spéciaux bluffants avec un style propre

0
335

Réalisé par : Choi Dong-hoon
Sortie : 31 mars et 1er avril exclusivement
Durée : 2h22
Synopsis : Depuis des millénaires, des Aliens prennent possession de corps humains, tapis dans l’ombre en attendant leur heure. Afin d’anéantir cette menace, un Gardien envoyé du futur traque sans relâche ces envahisseurs. Mais lorsque les Aliens lancent l’assaut sur Séoul, il comprend qu’il ne pourra pas les arrêter seul. Des siècles plus tôt, une mystérieuse élue capable de dompter la foudre parcourt le pays à la recherche de l’Alien originel. Des quêtes parallèles de ces deux Voyageurs du Temps dépendra le salut de l’Humanité.

Alienoid – les protecteurs du futur est sorti en VOD le 29 février dernier mais sortira exclusivement dans les salles françaises pendant deux jours en France. Ce film coréen, réalisé par Choi Dong-hoon est le premier volet d’une franchise la plus couteuse et ambitieuse. Le second volet vient de sortir en Corée du sud. Cette franchise a nécessité 7 années de préparation, 387 jours de tournage et autant pour la post production. Ce premier volet a été numéro un du box office Coréen avec 12 millions de dollars amassés et est devenu un film référence dans le grand spectacle pour le pays. Le second volet est également un succès depuis sa sortie en début d’année. Il se classe second au box-office cumulé. Emmené par deux acteurs stars du cinéma coréen, Kim Tae Ri (Twenty Five Twenty One) et Kim Woo-Bin, est-ce qu’Alienoid – les protecteurs du futur est-il à la hauteur de son succès ? Voici mon avis.

NOS NOTES ...
Verdict
Article précédentKaty O’Brian a rejoint ‘Mission Impossible 8’
Article suivantUn nouveau film Chucky en préparation
alienoid-les-protecteurs-du-futur-des-effets-speciaux-bluffants-avec-un-style-propreAlienoid a des petits défauts mais aussi des qualités. Dès le début, on a une scène forte et permettant de voir qu’on est dans un pur film de science fiction. Cependant, si on peut penser c’est un film classique, ce n’est pas le cas. Vous allez découvrir une histoire mêlant magie, science fiction, art martiaux avec le tout le style du cinéma asiatique dans les phases d’action notamment celles se passant dans le passé. Vous avez bien lu le mot « passé »., vous aurez deux histoires. Une se passant dans le passé et une dans le présent . Sauf que c’est là le problème, vous risquez de vous perdre car les transitions et la manière de raconter sont très maladroites. Si l’histoire on la comprend plus ou moins, il faudra être attentif pour ne pas perdre le fil. Cependant, vers la fin vous comprendrez réellement le lien pourquoi le passé et le présent sont racontés. Si on a une trame simple gentil contre méchant, le réalisateur a essayé de mélanger le genre et donner de la complexité qui est mal amené. Heureusement les acteurs sont plutôt bons. Kim Woo Bin incarnant le gardien joue vraiment bien et assimile bien son rôle avec son côté rigide et une impression de n’avoir aucune émotion. Je ne dis pas pourquoi, je vous laisse découvrir. L’humour est présent malgré cela soit de la science fiction et j’ai plus apprécié la partie du présent que du passe. Néanmoins, là où le long-métrage excelle c’est dans les effets spéciaux. Ils sont remarquables et époustouflants pour le cinéma sud coréen. On voit un magnifique savoir faire qui pourrait laisser penser avoir à faire à un Blockbuster Hollywoodien. Au-delà de ces effets réussies, les décors et les costumes de la partie du passé sont vraiment classes. Tout comme le design des aliens ainsi que le style du protecteur et son acolyte. Enfin si on peut laisser penser c’est un film unique, pas du tout. Après 2h22, on se retrouve avec un cliffhanger nous laissant énormément sur notre faim. Ce qui est bien dommage car cela devenait très intéressant avec un déroulé chaotique et quelques longueurs. Au final, Alienoid est très prometteur avec ses effets spéciaux époustouflants mais le déroulé est assez brouillon. C’est un film grand spectacle valant le coup d’être vu mais il faut aussi aimer le cinéma asiatique. Pour ma part même si dans la globalité on peut être mitigé par son expérience, on a hâte de voir la suite. Espérons qu’elle arrive vite en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.