Candyman (2021) – un retour décevant pour le Boogeyman

Réalisé par : Nia DaCosta
Sortie : 29 septembre 2021
Sortie US : 27 août 2021
Durée : 1h31
Synopsis : D’aussi loin qu’ils s’en souviennent, les habitants de Cabrini Green, une des cités les plus insalubres en plein cœur de Chicago, ont toujours été terrorisés par une effroyable histoire de fantôme, passant de bouche à oreille, où il est question d’un tueur tout droit sorti de l’enfer, avec un crochet en guise de main, qui pourrait apparemment être convoqué très facilement par qui l’oserait, rien qu’en répétant son nom 5 fois devant un miroir.

Dix ans après que la dernière des tours de la cité ait été détruite, l’artiste peintre Anthony McCoy et sa petite amie Cartwright, directrice de galerie d’art, emménagent dans un appartement luxueux, sur le site de l’ancienne cité, aujourd’hui complètement nettoyé et reconverti en résidence réservée à une classe sociale jeune et aisée. Alors que la carrière d’Anthony est au point mort, il rencontre par hasard un ancien habitant de la cité d’avant sa rénovation qui lui raconte ce qui se cache réellement derrière la légende du CANDYMAN. Désireux de relancer sa carrière, le jeune artiste commence à se servir des détails de cette macabre histoire comme source d’inspiration pour ses tableaux, sans se rendre compte qu’il rouvre la porte d’un passé trouble qui va mettre en danger son équilibre mental et déclencher une vague de violence qui en se propageant va le forcer à faire face à son destin.

Remake du film d’épouvante Candyman dont le scénario a été écrit par Bernard Rose (1992) d’après la nouvelle de Clive Barker, The Forbidden. On compte au total quatre films Candyman : Candyman (1992), Candyman 2 (1995), Candyman 3 : Le Jour des morts (1999) et Candyman version 2021, un remake du premier film. Plusieurs quartiers de Chicago figurent dans le film, comme le Near North Side. Cabrini-Green où est née la légende de Candyman, la majorité des immeubles qui constituaient le tristement célèbre parc de logements sociaux ont été détruits entre 1995 et 2011. Néanmoins, le réalisateur Nia Dacosta a pu tourner dans les quelques bâtiments restants. Ce n’est pas la seule possibilité que l’équipe du film a eu. Candyman est le premier long métrage a être autorisé à filmer à l’intérieur de l’espace d’exposition du MCA (Musée d’Art Contemporain de Chicago) et à utiliser en toile de fond les œuvres de Virgil Abloh, créateur et directeur artistique chez Louis Vuitton, réunies sous l’intitulé « Figures of Speech ». Si ce nouveau Candyman a beaucoup aidé la communauté de Chicago et a été repoussé a plusieurs reprises, est-ce que le boogeyman réussi sa sortie ? Voici mon avis.

Mon Avis
Verdict
Article précédentTUDUM : Tout ce qui a été dévoilé ! Red Notice, Ozark, Army of Thieves, Arcane…
Article suivantDisney+ / Stars : Programme du mois d’octobre 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.