Civil War – une fiction originale brutale et violente

0
432

Réalisé par : Alex Garland
Sortie : 17 avril 2024
Sortie US : 19 avril 2024
Durée : 1h49
Synopsis : Une course effrénée à travers une Amérique fracturée qui, dans un futur proche, est plus que jamais sur le fil du rasoir.

Après « Annihilation » et « Men », Alex Garland revient avec un film de fiction si proche et si réelle, « Civil War ». le réalisateur offre cette nouvelle histoire se passant dans une guerre civile sans pour autant donner les raisons du conflit mais avec toujours en tête d’avoir des idées pacifistes dans son long-métrage. Avec un tournage intense et éprouvant psychologiquement pour les acteurs comme Kirsten Dunst. Cette dernière a souffert d’un stress post-traumatique deux semaines après la fin de tournage. Centré sur les journalistes de guerre, Garland a fait appel au conseiller militaire Ray Mendoza pour chorégraphier la séquence finale. Beaucoup de vétérans ont été également appelés pour aider dans les dialogues, l’ambiance ou les scènes de fusillades, pour rendre cela fidèle à la réalité. Enfin, si Dunst et Cailee Spaeny ont suivi une préparation pour leurs rôles, est-ce que Garland réussi son nouveau film Civil War ? Voici mon avis.

NOS NOTES ...
Verdict
Article précédentUn nouveau Bridget Jones confirmé !
Article suivantHailee Steinfeld rejoint le prochain film sans titre de Ryan Coogler
civil-war-une-fiction-originale-brutale-et-violenteCivil War d'Alex Garland est tout simplement grandiose et original. L'histoire est vraiment très bien trouvée car le contexte évoqué pourrait totalement arriver. Néanmoins, si on est dans une guerre civile, on suit surtout deux journalistes de guerre incarnés par Kirsten Dunst et Cailee Spaeny en quête de vouloir interviewer le président des Etats-Unis. Durant tout ce parcours, on remarque qu'être dans ce travail même si on est chevronné on n'est pas forcément aussi fort qu'on puisse paraitre. On peut paraitre fort mais intérieurement on est psychologiquement atteint. Ce ressenti est vraiment présent tout du long avec Dunst. Quant à Spaeny, débutante, au fur et a mesure on voit son évolution vers une fortification de ses émotions. Brutal et violent, Garland ne lésine pas dans sa mise en scène qui est parfois choquante, en n'hésitant pas a montrer des scènes explicites. Cependant, il arrive s a donner un peu de légèreté et des moments joyeux avec certains rôles. Cependant, si on découvre une certaine solidarité dans le milieu, on voit cette compétition à l'exclusivité. Un phénomène toujours présent de nos jours mais montrant que ce n'est pas forcément sans risque pour l'obtenir. Au delà, de cette violence et cette brutalité qui fait rage dans son film, Garland a pris soin des détails, de son décor; et n'hésite pas a donner des beaux plans sur le paysage américain dévasté. Par ailleurs, la partie à Washington m'a beaucoup fait penser a un volet de Call of Duty. Quant aux acteurs, ils sont géniaux, et la scène avec Jesse Plemons est un des moments qui m'a marqué. Au final, avec son histoire originale et brut de coffrage, Garland montre un magnifique film mettant en lumière le métier de journaliste de guerre avec beaucoup d'émotions. Si vous aimez les récits de guerres originaux et vous n'avez pas peur d'images chocs, ce long-métrage est fait pour vous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.