Cruella – une bonne surprise

Réalisateur : Craig Gillespie
Durée : 2h14
Sortie : 23 juin 2021
Sortie US : 28 mai 2021
Synopsis : Londres, années 70, en plein mouvement punk rock. Escroc pleine de talent, Estella est résolue à se faire un nom dans le milieu de la mode. Elle se lie d’amitié avec deux jeunes vauriens qui apprécient ses compétences d’arnaqueuse et mène avec eux une existence criminelle dans les rues de Londres. Un jour, ses créations se font remarquer par la baronne von Hellman, une grande figure de la mode, terriblement chic et horriblement snob. Mais leur relation va déclencher une série de révélations qui amèneront Estella à se laisser envahir par sa part sombre, au point de donner naissance à l’impitoyable Cruella, une brillante jeune femme assoiffée de mode et de vengeance …

Ce prequel de Cruella est un projet de longue date, et adapté du roman de Dodie Smith. Il a été annoncé en 2013, mais il a fallu attendre 2016 pour voir un avancement et l’annonce d’Emma Stone dans la peau de la célèbre vilaine, et Alex Timbers à la mise en scène. Néanmoins, en 2018, ce dernier quitte le navire pour raison de conflit horaires, et cède sa place à Craig Gillespie. Stone succède a Glenn Close, dont cette dernière a tenue le rôle dans les films 101 dalmatiens, et dont elle a séduit un large public pour sa prestation très fidèle du dessin animé.
Pour ce nouveau film, Cruella fera face à l’antagoniste nommé La Baronne joué par Emma Thompson. Elle fut choisi parmi ces noms pressenties pour ce rôle : Nicole Kidman, Charlize Theron, Julianne Moore, Demi Moore. Au final, si ce prequel devait sortir en 2020 mais reporté pour cause COVID, Stone va-t-elle éblouir nos yeux dans cette 18ème adaptation en prises de vues réelles par les studios Disney ? Voici mon avis.

Mon Avis
Verdict
Article précédentPurplemind – bande-annonce [VF]
Article suivantKaamelott Premier volet- bande-annonce [VF]
cruella-une-bonne-surpriseTrès mitigé lorsque j’avais vu la première bande-annonce, mais finalement c’est une bonne surprise. Ne cherchez pas a comparer Emma Stone avec Glenn Close car ce n’est pas comparable. Close s’approchait plus du dessin animé alors qu’ici c’est complètement différent. Cruella est une « origin story », on commence dès le début a comprendre son enfance. Cette partie est très amusante. On voit le côté créatif ainsi que son don dans la mode mais ce côté a faire des bêtises plus ou moins méchante jusqu’à un certain évènement qui va marquer son tournant dans la personnalité de Cruella. A partir de là, on se retrouve propulsé dans sa version adulte incarné par Stone avec ce côté tout gentil et durant tout le film vous verrez cette montée en puissance vers son passage d’une Cruella aussi extravagante que machiavélique dans ses plans accompagné d’un certain humour. Stone s’est approprié le rôle avec brio. On est séduit dès qu’elle se transforme en cette méchante par vraiment méchante dans ce prequel. Face à elle, elle aura une pionnière de la mode incarné par Emma Thompson, également exceptionnelle dans son rôle, et ce côté un peu hautaine. La guerre entre elles est très divertissante et on se demande comment cela va se finir. On est pris au jeu tellement les prestations ainsi que la mise en scène sont fabuleuses. Cependant, vous aurez quelques références au dessin animé notamment à la fin, qui peut déjà donné un indice de la suite qui est actuellement en développement. Vous comprendrez également cette haine envers les dalmatiens. Au final, Craig Gillespie réalise un film de haut vol, avec deux actrices epoustouflantes accompagné du musique bien choisie. On ne manquera pas de parler de Mark Strong se rapprochant d’un rôle similaire à celui qu’il a dans Kingsman. Pas exceptionnel mais très simple dans sa prestation et efficace. Je ne peux que vous conseiller d’aller voir Cruella qui m’a énormément surpris. Le seul bémol, il y a quelques longueurs qui auraient pu être évitées. Foncez !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.