La chronologie des médias change ! … et en bien !

Jusqu’à présent la chronologie des médias avait beaucoup de contraintes, et elle s’est faite ressentir avec la pandémie. Suite à la crise sanitaire, Jean Castex avait annoncé vouloir revoir le système

Aujourd’hui c’est chose faite. Ce nouveau décret oblige aux plateformes d’investir dans le cinéma français. Le décret oblige chaque année les plateformes de streaming a consacrer une part de leur chiffre d’affaires annuel net de l’exercice précédent à des dépenses contribuant au développement de la production d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles, européennes ou d’expression originale française.

Le taux sera de 25% si la plateforme propose au moins une oeuvre de moins de 12 mois après sa sortie en salle en France. 20% dans les autres cas.

Ce décret risque de fragiliser Canal+, car jusqu’à présent c’était les seuls a pouvoir diffuser un contenu assez rapide.

A partir du 1er juillet, adieu les 36 mois pour attendre une oeuvre sur la plateforme de streaming, et elle pourra dorénavant arriver plus vite.

Roselyne Bachelot s’est notamment félicitée de ce changement :

« une étape historique dans l’adaptation et la modernisation du dispositif de financement de la création française et européenne, dans un contexte de mutation profonde du secteur audiovisuel ».

Il reste à voir maintenant la pratique ! Disney+, Amazon et Netflix doivent être contents.

Article précédentScarlett Johansson produit et joue dans l’adaptation de la tour de la terreur de Disney
Article suivantTous en scène 2 – première. bande-annonce [VOST-VF]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.