Last Night in Soho – surprenant et angoissant !

Réalisé par : Edgar Wright
Sortie : 27 octobre 2021
Sortie US : 29 octobre 2021
Durée : 1h57
Synopsis : LAST NIGHT IN SOHO met en scène l’histoire d’une jeune femme passionnée de mode et de design qui parvient mystérieusement à retourner dans les années 60 où elle rencontre son idole, une éblouissante jeune star montante. Mais le Londres des années 60 n’est pas ce qu’il parait, et le temps semble se désagréger entrainant de sombres répercussions.

Après Baby Driver, Edgar Wright revient avec un film complètement différent, « Last Night in Soho ». L’idée lui ait venu en 2012, lorsqu’il travaillait sur « Le dernier pub avant la fin du monde ». Il a choisi le quartier de Soho, pour montrer cette dualité entre la noirceur des bas-fonds de Soho et le souvenir étincelant de ses années 60. Néanmoins, son nouveau long-métrage d’un genre différent qu’il fait, est une lettre d’amour à ce quartier de Londres mais également un avertissement. Il fait appel a Anya Taylor Joy pour le rôle de Sandie car il l’a apprécié dans « The Witch », mais pour elle cela a été un défi de prendre ce rôle/ Cependant, si il a été tourné dans le quartier de Soho et il a voulu également déjouer les clichés autour d’un personnage féminin. Est-ce que Last Night in Soho est réussi ? Voici mon avis.

Mon Avis
Verdict
Article précédentMarion Cotillard, Jude Law et plus rejoignent ‘LEE’
Article suivantRyan Gosling rejoint le film Barbie aux côtés de Margot Robbie
On ne va pas se le cacher « Last Night in Soho » est très spécial par son histoire. Avec un début très gaie, et entrainant, plus on avance, on est prit dans l’univers instauré par Edgar Wright très angoissant et très psychologique. Entre la frontière du réel et du rêve, on a par moment du mal a savoir si Eloise est Sandie car certaines scènes sont ambiguës. Néanmoins, la réalisation est très soignée dans son univers des années 60 et nous emmène dans les rue sombres du quartier de Soho. On apprend un peu les dessous de cette époque pas forcément glorieuse et rabaissant les femmes. Notre personnage, Eloise a une particularité bien spécifique et on la découvre dès le début mais on a du mal a comprendre comment elle l’a acquise. Incarné par Thomasin McKenzie (Joji Rabbit), elle est assez incroyable contrairement a Anya Taylor Joy qui n’est pas forcément marquante, et qui garde une interprétation similaire à la série Queen Gambit. Avec une musique par moment entrainante ou non mais jouant un rôle essentielle dans l’histoire, Mckenzie joue un énorme rôle dans le nouveau long-métrage de Wright et montre également, pour réaliser ses rêves il faut aller dans une grande ville. Par ailleurs, vous verrez Diana Rigg pour la dernière fois sur l’écran (NLDR : morte en septembre 2020).Bien mené et déroutant, ce nouveau long-métrage de Wright nous tient en haleine et arrive a donner une histoire originale qui m’a pas fait deviner la totalité de la fin. Au final, « Last Night in Soho » est un film horrifique psychologique très prenant et avec des décors et une réalisation bien orchestrée. Je ne savais pas trop a quoi m’attendre et il m’a beaucoup surpris par sa fin. Si vous êtes friands du côté horrifique et angoissant, avec un côté psychologique, foncez le voir. last-night-in-soho-surprenant-et-angoissant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.