L’île aux Chiens , le monde canin s’anime à merveille !

Réalisateur : Wes Anderson
Sortie : 11 avril 2018
Sortie US : 9 février 2018
Durée : 1h41
Synopsis: En raison d’une épidémie de grippe canine, le maire de Megasaki ordonne la mise en quarantaine de tous les chiens de la ville, envoyés sur une île qui devient alors l’Ile aux Chiens. Le jeune Atari, 12 ans, vole un avion et se rend sur l’île pour rechercher son fidèle compagnon, Spots. Aidé par une bande de cinq chiens intrépides et attachants, il découvre une conspiration qui menace la ville.

Après Fantastic Mr Fox, Wes Anderson revient dans le monde de la stop motion avec de la 2D et de la 3D mélangés pour l’ïle aux chiens. Tourné au Royaume Uni, 1000 marionnettes ont été utilisé : 500 chiens et 500 humains. Mais cette île aux chiens existe réellement dans l’est de Londres sous ce nom ; elle se trouve à la pointe d’une péninsule qui se jette dans la Tamise, mais cette nomination donnée depuis le règne d’Henri VIII est un mystère. Enfin les voix pour animer ce joli monde, il a fait appel à un casting d’exception qui comporte : Bryan Cranston, Frances McDormand, Edward Norton, Scarlett Johansson, Jeff Goldblum, Bill Murray, Harvey Keitel, Ken Watanabe. Mais est-ce que son nouveau long métrage fera aussi bien que Mr Fantastic Fox ? Voici mon avis.

Mon Avis
Verdict
Article précédentThe Crow Reboot ce qu’il faut savoir !
Article suivantNouvelle bande annonce et affiche de Solo
lile-aux-chiens-le-monde-canin-sanime-a-merveilleWes Anderson est un réalisateur atypique par son univers et sa façon de faire ses films. L’île aux chiens réalisé en stop motion est visuellement somptueux et unique, propre aux univers qu’il nous offre dans chacun de ses films avec un humour subtil. Si aux premiers abords on peut croire, que ce long métrage est un simple film racontant un enfant voulant récupérer son chien. C’est un peu plus profond, Wes Anderson fait appel énormément à la culture japonaise mais a beaucoup puisé dans une influence venant, Akira Kurosawa. Au delà de cette hommage à cette culture qui ne cesse de fasciner, il est beaucoup porté vers un côté politique. On le remarque énormément par ce début qui se démarque, et fait beaucoup penser à ce qu’on a dans la vie, deux parties politique qui se livrent la guerre depuis des années (siècles) en quête de pouvoir(sous une vue différente). Derrière cet aspect, on a aussi cette perception de corruption que fait preuve le milieu politique et des mensonges par cette mise en quarantaine, dont le film est centré. Découpé en plusieurs parties tout en dissociant l’aventure sur l’île des chiens et ce qui se passe dans Megasaki, on est plongé dans cet univers avec émerveillement. Ces chiens regroupant majoritairement que des batards se distinguent chacun par une vie bien différentes, allant du chien star au chien espion , et montre que nos amis à quatre pattes ne sont pas que des animaux de compagnie. Par ailleurs, Le réalisateur pour octroyer ce monde canin de la parole, il n’a volontairement pas traduit les dialogues en japonais des humains, ce qui permets d’avoir moins d’incompréhension lorsque tout le monde parle. Astucieux, et bien pensé cette idée peut être mal perçu vu . Pour compenser, l’oreillette que vous verrez, permets de faire ce pont dans la compréhension entre le monde canin et celui des humains. Wes Anderson signe une satire de la société actuelle qui nous entoure, dans son propre univers avec un décor très détaillé, a coupé le souffle. Le tout est accompagné de somptueuses musiques d’Alexandre Desplat. Faisant appel à tellement de références, et à beaucoup de détails, ce nouveau film en stop motion est un petit bijoux, et si vous aimez le réalisateur, allez-y les yeux fermés !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.