Mourir peut attendre – Surprenant, beaucoup d’émotions mais un peu long !

Réalisé par : Cary Joji Fukunaga
Sortie : 6 octobre 2021
Sortie US : 8 octobre 2021
Durée : 2h43
Synopsis : Bond a quitté les services secrets et coule des jours heureux en Jamaïque. Mais sa tranquillité est de courte durée car son vieil ami Felix Leiter de la CIA débarque pour solliciter son aide : il s’agit de sauver un scientifique qui vient d’être kidnappé. Mais la mission se révèle bien plus dangereuse que prévu et Bond se retrouve aux trousses d’un mystérieux ennemi détenant de redoutables armes technologiques…

Ce 25ème volet des aventures de Bond signe la fin de l’ère Daniel Craig. Le prochain Bond sera dévoilé pas avant 2022, selon les producteurs. Malgré son budget record de 250 millions, cet opus a eu un souci de réalisateur. Danny Boyle sélectionné pour le réaliser quitte le navire pour cause de différends artistiques après avoir bien avancé dessus. C’est Cary Joji Fukunaga connu pour la série True Détective, qui le remplace. « Mourir peut attendre » s’offre plusieurs nouveaux venus avec Lashana Lynch, Rami Malek, Dali Benssalah, Ana de Armas, David Dencik, Billy Magnussen pour donner vie à cet ultime volet de Craig. Si il a fallu attendre plus d’un an après pour retrouver Daniel Craig dans ce volet tant attendu, et avec Billie Eilish poussant la chansonnette, est-ce que cet ultime aventure de l’acteur est une réussite ? Voici mon avis.

Mon Avis
Verdict
Article précédentDisney+ / Stars : Programme du mois d’octobre 2021
Article suivantGladiator 2 en bonne voie pour voir le jour !
Ce nouveau bond m’a beaucoup surpris mais m’a aussi déçu. Ne vous attendez pas à un volet conventionnel, « Mourir peut attendre « casse, dès le début, son code de mettre direct en avant 007. Ce commencement donne également le ton placé sous le signe de l’émotion et du passé. Avec quelques punchline humoristique et beaucoup de classe, l’action est toujours présente, mais moins spectaculaire qu’on a l’habitude de voir. C’est toujours un régal et avec de belles chorégraphies pour les scènes d’action. Ana De Armas, ou Lashana Lynch le démontre dans leurs scènes respectives. Par ailleurs, De Armas, brille plus dans son unique scène que Lynch dans tout le film. Bien dommage, son rôle est minime. Avec sa longue durée très contestable qui comporte énormément de longueurs. Ce nouveau bond a du mal a trouvé un rythme de croisière mais arrive tout de même a captiver par à-coup pour nous faire tenir ses 2h43. Ce n’est pas avec le méchant, Safin, incarné par Rami Malek qu’il faut compter. Bien qu’on sent ce côté machiavélique, on a du mal a comprendre sa motivation et reste un peu trop effacé sur l’histoire. Ce volet est vraiment dédié à notre agent. Bond est au centre de l’attention avec Madeleine incarné par Lea Seydoux. Cet opus est émouvant, par moment stressant, triste, et surprenant.« Mourir peut attendre », a une réalisation très propre mais les longueurs plombent un peu trop ce film. Cependant, Cary Joji Fukunaga essaye de nouvelles choses inédites dans un film 007, et clos parfaitement l’histoire narratif avec Daniel Craig dans le rôle. Au final, « Mourir peut attendre » donne un final comme il se doit à l’arc narratif enclenché par Casino Royale, avec beaucoup de surprises mais reste un peu lourd dans le déroulé avec un scénario pas forcément au niveau des précédents. Cela n’est pas le meilleur bond, mais si tu es un grand fan, il est à voir pour sa conclusion. mourir-peut-attendre-surprenant-beaucoup-demotions-mais-un-peu-long

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.