« Le Petit Spirou » une adaptation réussite !

0
436

Realisateur: Nicolas Barry
Sortie : 27 septembre 2017
Durée : 1h26
Synopsis Allociné©: Petit Spirou, comme toute sa famille avant lui, a un destin professionnel tout tracé. Quand sa mère lui annonce qu’il intègrera dès la rentrée prochaine l’école des grooms, Petit Spirou, avec l’aide de ses copains, va profiter de ses derniers jours de classe pour déclarer sa flamme à Suzette. Et pas n’importe comment. Ils décident de vivre une aventure extraordinaire.

L’adaptation de la bande dessinée franco belge « Le Petit Spirou » signé Tome et Janry fait partie des nombreuses adaptations qui ont vue le jour sur grand écran. Réalisé par Nicolas Berry , il offre le rôle du héros à Sacha Pinault, sa première au cinéma et tout nouveau dans le milieu. Début 2018 une autre adaptation verra le jour celle de la bande dessinée « Spirou » qui aura pour titre « Les aventures de Spirou et Fantasio ». Si le « Petit Spirou » a bercé un grand nombre de personnes avec Mr Mégot, Mlle Chiffre, grand papy et j’en passe , l’adaptation est elle à la hauteur? Voici mon avis !

NOS NOTES ...
Verdict
Article précédentEncore des affiches pour « Thor : Ragnarok »
Article suivant« Pitch Perfect 3 » Bande Annonce
petit-spirou-adaptation-reussiteAvec surprise j’ai bien aimé cette adaptation comparé à d’autres faites antérieurement. Nicolas Bary aborde un aspect inconnu du petit Spirou, celui du pourquoi il porte sa tenue de groom. Il s’en sort assez bien sur le sujet et fait ressortir ce côté coquin-pervers, farceur, rêveur et cancre qu’on connait du petit Spirou. Toutefois il y a un détail qui m’a dérangé, le mélange d’époque. On est à la fois dans le présent actuel et d’un autre côté plus vers le début des années 2000 ce qui m’a pas mal déstabilisé. J’avais l’impression qu’il avait du mal a se positionner dans le temps quand on voit les différents décors. Par ailleurs, durant le film il abuse du plan rapproché qui peut donner mal au coeur lors de certaines scènes avec ses changements de caméra. Il a du vouloir donner une immersion ou je ne sais quoi mais qui ne m’a pas fait le résultat escompté tellement qu’il utilise ce type de plan. Côté casting, du grand père coquin pervers joué par Pierre Richard, ou le prêtre complètement déluré interprété par Philippe Katerine en passant par la sublime et ravissante mademoiselle Chiffre incarné par Gwendolyn Gourvenec, ils interprètent tous comme il faut leur personnage respectif. Seul bémol est le petit Spirou , j'ai trouvé une légère retenue comparé à la bande dessinée notamment sur le côté coquin pervers. Cette adaptation est pour moi une réussite malgré ses défauts et mérite d’être vu comparé à un certain « boule et bill »que je n’ai pas du tout aimé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.