Ralph 2.0, l’internet de façon pédagogique

0

Réalisateur : Phil Johnston, Rich Moore
Sortie : 13 février 2019
Sortie US : 21 novembre 2018
Durée : 1h52
Synopsis: Ralph quitte l’univers des jeux d’arcade pour s’aventurer dans le monde sans limite d’Internet. La Toile va-t-elle résister à son légendaire talent de démolisseur ? Ralph et son amie Vanellope von Schweetz vont prendre tous les risques en s’aventurant dans l’étrange univers d’Internet à la recherche d’une pièce de rechange pour réparer la borne de Sugar Rush, le jeu vidéo dans lequel vit Vanellope. Rapidement dépassés par le monde qui les entoure, ils vont devoir demander de l’aide aux habitants d’Internet, les Netizens, afin de trouver leur chemin, et notamment à Yesss, l’algorithme principal, le cœur et l’âme du site créateur de tendances BuzzzTube…

Il ya six ans sortait les mondes de Ralph en nous emmenant dans le monde du jeu vidéo. Aujourd’hui, il est de retour et marque pour la première fois au cinéma une suite venant studios d’animation Walt Disney.Pour cette suite, Rich Moore est de retour à la réalisation mais pas seul. Phil Johnston, co-scénariste du premier, s’associe à Moore pour donner vie à cette seconde aventure de Ralph. Pour cette histoire, ils ont décidé d’emmener Ralph et Vanellope dans le monde de l’internet. Cependant, si le premier opus n’avait pas forcément bien marché sur le territoire français, sa sortie est décalée avec 2 mois d’écart pour ce second volet comparé à l’outre-atlantique l’ayant vu en novembre dernier. Une incompréhension totale vis à vis des fans de Disney, mais est-ce que cette première suite au cinéma de Walt Disney Animation est bien ? Voici mon avis.

NOS NOTES ...
Verdict
Article précédentJoseph Kosinski va s’attaquer à Spiderhead pour Netflix
Article suivantCaptain Marvel Superbowl Spot [VOST-VF]
ralph-2-0-linternet-de-facon-pedagogiqueRalph et Vanellope sont de retours mais je suis très mitigé sur ce retour. Après les jeux vidéos, direction vers l'internet pour un cause objectif que je vous laisse découvrir. Très bien amené pour arriver à l'emmener dans l'internet, on se retrouve très vite perdu comme toute personne allant pour la première sur la toile. Si au début on part sur un objectif bien précis, cette suite se concentre plus sur les liens entre les deux héros qu'ils ont développé dans le précédent. Si leur quête les amène à se séparer, on se retrouve très vite moins emballé par la partie Ralph que la partie Vanellope donnant plus de dynamique au film. Notamment la partie des princesses étant très fun et très présentes durant toute l'histoire contrairement ce qu'il était prévu en premier lieu. Toujours autant de clin d'oeil mais ici en référence à différents films et autres, comme dans le premier avec les jeux vidéos. Attention, par moment il faut ouvrir grand ses yeux pour trouver des easter eggs comme un mickey en 2D. Cependant, si l'histoire ne m'a pas franchement convaincu, la représentation de l'internet est très proche, et je vois plus ce film d'animation comme un film pédagogique. Les enfants peuvent voir les différents aspects de l'internet, comme le spam, les réseaux sociaux, les recherches...et j'en passe. Phil Johnston et Rich Moore ont bien travaillé sur le sujet, et cela se voit. Ils ont parfaitement identifier les bienfaits et méfaits du net mais aussi le fait qu'on soit un peu piloter dans ce monde voire manipuler. Toutefois, nos héros vont faire la rencontre de Shank un personnage de jeu vidéo qui a la classe très ressemblant à Vanellope, car elle conduit également, mais elle est assez lisse dans sa façon d'être, un peu à l'image des jeux vidéo d'aujourd'hui. Enfin n'oublions pas Félix et sa nouvelle compagne qui sont présents de façon très rapide mais font rire sur le peu de temps qu'on les voit. Au final, Ralph 2, n'a pas forcément progressé en terme d'animation et ne renouvelle rien mais à le mérite de caricaturer internet à merveille. J'ai beaucoup aimé la représentation faite mais l'histoire ne m'a pas plus intéressé que ça, d'où ma note assez neutre. N'oubliez pas de rester au générique, il y a une scène mid-crédit, et une toute à la fin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.