75ème festival de Cannes : le palmarès complet

Le 75ème festival de Cannes s’est clos ce soir. Une édition qui a repris sa normalité après une pandémie qui a bouleversé ses dates l’année dernière. Pour les prix, cinq ans après « The Square », Ruben Östlund obtient une nouvelle fois la palme d’or avec son film « Sans filtre ». Un long-métrage qui fait débat par sa provocation et ce côté inattendu.

Song Kang-Ho vu dans » Parasite », a reçu le prix d’interprétation masculine pour Les Bonnes étoiles d’Hirokazu Kore-Eda ou une qui a fait sensation, Zar Amir Ebrahimi, prix d’interprétation féminine pour « Les Nuits de Mashha », qui a dû quitter l’Iran.

Cette nouvelle édition a été plutôt réussie et s’est déroulée avec beaucoup d’émotions. Rendez-vous en 2023.

Découvrez le reste du palmarès :

Palme d’Or
Sans filtre de Ruben Östlund

Grand Prix (ex-æequo)
Close de Lukas Dhont
Stars at Noon de Claire Denis

Prix de la mise en scène
Park Chan-wook pour Decision to Leave

Prix spécial du 75e anniversaire
Jean-Pierre et Luc Dardenne – Tori et Lokita

Prix d’interprétation féminine
Zar Amir Ebrahimi pour Les Nuits de Mashhad

Prix d’interprétation masculine
Song Kang-Ho pour Les Bonnes étoiles

Prix du scénario
Tarik Saleh pour Boy from Heaven

Prix du jury (ex-æquo)
Les Huit Montagnes de Charlotte Vandermeersch & Felix Van Grœningen
EO de Jerzy Skolimowski

Caméra d’Or
War Pony de Riley Keough & Gina Gammell

Caméra d’Or – Mention spéciale
Plan 75 de Chie Hayakawa

Palme d’Or du Court-Métrage
Hai Bian Sheng Qi Yi Zuo Xuan Ya de Story Chen

Palme d’Or du Court-Métrage – Mention spéciale
Lori d’Abinash Bikram Shah

Oeil d’Or
Tout ce que nous respirons de Shaunak Sen

Oeil d’Or – Prix spécial du jury
Mariupolis 2 de Mantas Kvedaravicius

Prix Oecuménique
Les Bonnes étoiles d’Hirokazu Kore-Eda

Prix Fipresci – Compétition officielle
Leila et ses frères de Saeed Roustaee

Prix Fipresci – Un Certain Regard
Le Bleu du Caftan de Maryam Touzani

Prix Fipresci – Section parallèles
Dalva d’Emmanuelle Nicot

Prix des Cinémas d’Art et Essai
Sans filtre de Ruben Ostlünd

Mention spéciale des Cinémas d’Art et Essai
EO de Jerzy Skolimowski

Prix François Chalais
Boy from Heaven

Prix de la Citoyenneté
Leila et ses frères de Saeed Roustaee

Prix Cannes Soundtrack
Pawel Mykietyn pour EO

Prix CST de la Jeune Technicienne de Cinéma
Marion Burger, cheffe décoratrice d’Un petit frère

Prix CST de l’artiste-technicien
L’équipe son de Sans filtre

Article précédentOù en sont les prochains films Star Wars ? Kathleen Kennedy répond
Article suivantUn film sur la franchise ‘Gran Turismo’ en préparation

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.