Anatomie d’une chute – intéressant mais pas à la hauteur d’une palme d’or

0
442

Réalisé par Justine Triet
Sortie : 23 août 2023
Durée : 2h30
Synopsis : Sandra, Samuel et leur fils malvoyant de 11 ans, Daniel, vivent depuis un an loin de tout, à la montagne. Un jour, Samuel est retrouvé mort au pied de leur maison. Une enquête pour mort suspecte est ouverte. Sandra est bientôt inculpée malgré le doute : suicide ou homicide ? Un an plus tard, Daniel assiste au procès de sa mère, véritable dissection du couple.

Anatomie d’une chute dirigé par Justine Triet a obtenu la Palme d’Or au Festival de Cannes 2023. Ce long-métrage traite la défaite d’un couple. On y voit l’image de la chute du couple et d’une histoire d’amour durant ce procès. Certains rôles ont été compliqués a trouver comme celui de Daniel, le fils dans le film, contrairement de la femme du couple qui a été spécialement écrit pour la comédienne l’incarnant, Sandra Hüller. L’actrice et la réalisatrice avaient déjà travaillé ensemble, et elles souhaitaient re collaborer. Si le scénario n’est pas adapté d’un fait réel, la réalisatrice a voulu que l’ensemble de son long-métrage soit le plus authentique possible et s’est entouré d’un avocat pénaliste pour cela. Enfin, si Triet a voulu obtenir le plus d’authenticité dans son long-métrage primé, est-ce qu’il est bien ? Voici l’avis de Daisy B.

NOS NOTES ...
Verdict
Article précédentRetribution – un Neeson simple et efficace
Article suivantAngel Manuel Soto à la réalisation de ‘The Wrecking Crew’ avec Jason Momoa et Dave Bautista
anatomie-dune-chute-interessant-mais-pas-a-la-hauteur-dune-palme-dorAnatomie d'une chute est un huit clos où l'on se ballade entre le lieu du crime et le tribunal. On suit le procès de sa source jusqu'à sa finalité, d'une longueur (2h30) qui rappelle la réalité des procédures judiciaire interminables, y plane dans son ensemble un sentiment d'injustice, parfois de doute. On se balance entre les théories des deux parties, alors que les deux semblent biaisées. On s'y rappelle a quel point la justice et les procès peuvent parfois ressembler à des pièces de théâtre ridicules, une satire du monde judiciaire, mais aussi des médias. L'avocat adverse est irritant à souhait, argumentaires fallacieux, avec un parti pris à la limite du ridicule, voulant à tout prix atteindre sa vérité. Il semble qu'il ne cesse jamais de supposer sans preuves autres que des ressentis personnels où des analyses (a la limite de la paranoïa), le mal est partout, cette femme est le mal, chaque mot est "titillé". Des faits sont présentés hors de leur contexte, déformés, infondés, tout ceci au détriment moral d'une famille qui malgré ses failles, essaye à tout prix de préserver le bonheur du cocon qu'ils ont essayé de construire. La presse avide de polémique partage une image de cette affaire déformée, on voit passer des shows où de stupides personnalités se marrent de la situation, encore une fois au détriment du respect à tenir devant une famille qui s'effondre. On sent une tentative de mise en avant du lien mère-fils, mais il me semble manquer de profondeur.C'est un film où on se sent spectateur d'un procès, d'un match de ping pong où on analyse des faits, des réactions, un contexte, mais humainement, on ne s'y plonge pas. C'est une simple logique sacrificielle du qui a raison et qui a tord. Un "12 hommes en colère" contemporain (analyses bien moins pertinentes) le monde accable l'accusée, seul son avocat et son fils sont à ses côtés. Nous vivons dans un monde où les faits se font parfois écraser par des ressentis, des biais personnels, où l'on parle parfois au nom des autres. On ne croit pas ce qu'on voit, on voit ce qu'on croit. Jusqu'où peut-on pousser le doute en l'absence de preuves (témoin, arme du crime..), lorsque l'on se retrouve face à une profonde et sincère détresse ? Ce film n'est pas mauvais, mais il n'est pas excellent, je n'ai pas pris de claque, il ne m'a pas remué les tripes, j'ai finalement eu simplement l'impression de suivre le déroulement d'un vulgaire faits divers comme on en lis tous les jours. Mention spéciale cependant pour un des meilleurs acteurs de ce film : le chien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.