On se souvient de cette scène post-crédit, où Eddie Brock (Tom Hardy) rend visite à Cletus Kasady (Woody Harrelson) en prison pour une interview. Cela montrait clairement la venue de Carnage pour ce second volet.

Aujourd’hui, Collider s’est entretenu avec le directeur de la photographie, Robert Richardson. Il lui a été demandé, pourquoi il avait décidé de rejoindre Venom 2 et ce qu’il attendait avec impatience avec la suite. Il n’a pas hésité a mentionner l’introduction du personnage Carnage comme l’un des aspects les plus excitants de Venom 2.

“J’avais hâte d’entrer dans l’arène avec Batman il y a des années, avec Ben [Affleck]. Je me suis dit: “C’est quelque chose que je n’ai pas fait et que j’aimerais essayer.” Et puis Andy Serkis, avec qui j’ai travaillé sur Breathe, m’a appelé il y a un mois et m’a dit qu’il était partant pour ça et que je le ferais. J’avais vu le film. Je l’ai regardé à nouveau, puis ils m’ont envoyé un script et je me suis dit, oui, je dirais de toute façon oui à Andy parce que je dirais oui à Andy, mais je pense aussi que c’est génial… Je pense que c’est encore inexploré, et je pense que le film va exploser, et je pense que ce film l’aidera à exploser, car vous avez un personnage central remarquable avec Venom, mais vous avez maintenant Woody Harrelson, qui va évidemment faire sa propre entrée, et nous allons voir ce qu’il y a d’autre dans la collaboration Sony Marvel. Je suis impatient. C’est un changement énorme pour moi, mais je suis excité. Je pense que Hardy est l’un des meilleurs. J’ai tellement hâte de m’asseoir avec lui et de le regarder jouer.”

Si Woody Harrelson n’est pas encore confirmé pour la suite, il ne devrait pas tarder. Il se peut qu’il l’annonce durant le press tour de Retour à Zombieland, dont sa sortie est très proche.

Venom 2 n’a toujours pas de date de sortie, mais il sera dirigé par Andy Serkis, le maitre du motion capture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez mettre votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.