‘Jumanji : Bienvenue dans la jungle’ fait un appel réussi

Réalisateur : Jake Kasdan
Sortie : 20 décembre 2017
Sortie US : 20 décembre 2017
Durée : 2h00
Synopsis Allociné©: Le destin de quatre lycéens en retenue bascule lorsqu’ils sont aspirés dans le monde de Jumanji. Après avoir découvert une vieille console contenant un jeu vidéo dont ils n’avaient jamais entendu parler, les quatre jeunes se retrouvent mystérieusement propulsés au cœur de la jungle de Jumanji, dans le corps de leurs avatars. Ils vont rapidement découvrir que l’on ne joue pas à Jumanji, c’est le jeu qui joue avec vous… Pour revenir dans le monde réel, il va leur falloir affronter les pires dangers et triompher de l’ultime aventure. Sinon, ils resteront à jamais prisonniers de Jumanji…

Presque 22 ans après Jumanji avec le regretté Robin Williams, Kasdan réalise cette suite direct en renversant le principe du jeu en propulsant les joueurs dans la jungle. Déjà existé dans le dessin animé entre 1996 et 1999, cette idée est reprise pour le film. Le scénario est signé par Erik Sommers et Chris McKenna, ceux qui ont signés celui de Spiderman Homecoming dont la star Tom Holland devait jouer en première intention mais ce fût Nick Jonas.
Si le tournage a été semé d’embûche, de quelques polémiques et tourné dans un décor somptueux sur l’île d’Oahu à Hawaï, Jumanji revient en s’attachant les services de grosses stars du moment avec Dwayne Johnson, Jack Black, Kevin hart et Karen Gillan mais est-il bien ou va t-il être un flop ? Voici mon avis…

Au passage je remercie Sony Pictures France pour les places pour cette avant première exceptionnelle dont voici quelques photos.

Mon Avis
Verdict
Article précédentLes premiers détails sur Jurassic World 2
Article suivantDisney / Fox le dénouement prochainement ?
Cette suite réalisé par Jake Kasdan, j’en étais très sceptique et au final, c’est une sorte de surprise mais qui en reste très différent. Cette fois, on ne fait plus place au plateau de jeu qu’on a connu sur le premier Jumanji, mais il n’en reste pas moins lié. Le jeu devient un jeu vidéo et envoi quatre lycéens stéréotypés : Fridge, grand costaud jouant dans une équipe de football en échec scolaire; Bethany en quête de succès mais n’est pas très intelligente,Spencer le nerds intelligent qui se fait marcher dessus et enfin Martha très timide en manque de popularité. On peut dire, on est bien dans un film américain qui a tendance d’utiliser énormément ce type de cliché. Propulsé dans la jungle, ils ont un objectif, sauver Jumanji avec chacun des caractéristiques comme un vrai jeu vidéo, point fort et faiblesse. Mais là, où là chose est rendue marrante ce sont les personnages qu’ils intègrent. Spencer intègre l’homme fort sans défaut incarné par Dwayne Johnson, Fridge un petit avec pleins de défauts qui a le rôle d’un valet incarné par Kevin Hart, Bethany un zoologiste gros et bedonnant incarné par Jack Black et Martha une fille sexy experte en combat incarné par Karen Gillan. Tel un jeu vidéo, vous verrez le système de script dans les actions et dialogue, un PNJ, un tutoriel ainsi qu’une carte des niveaux avec des vies pour chacun des personnages. Dès le début, on est plongé dans l’aventure avec beaucoup d’humour surtout venant du personnage de Kevin Heart se plaignant toujours de son rôle de valet ou celui de Jack Black avec les attitudes féminine du personnage initial qui nous fait plier de rire. Ces deux compères portent énormément le film vers l’avant par leurs répliques. Toutefois, Dwayne Johnson et Karen Gillan ne sont pas en reste mais ils sont légèrement en retrait. Si cet épisode a plein de clin d’oeil au premier volet et a voulu mettre en avant la jungle qu’on avait découverte, il en reste pas moins amère par son méchant interprété par Bobby Cannavale, pourtant le même nom, VanPelt. Beaucoup moins présent et moins marquant que notre cher chasseur qu’on avait laissé, si il n’existait pas, la péripétie n’aurait quasiment aucune incidence tellement il est insignifiant et moins marquant ou attachant. Rythmé par moment par des musiques rock connus de tous avec un Nick Jonas faisant plus un effet de figuration, je le préfère dans la série ‘Kingdom’, le mettant plus en valeur. Ce nouveau Jumanji s’adresse beaucoup à la nouvelle génération avec son adaptation tournée vers les jeux vidéos et le côté technologique qui est très bien trouvé. On déplore aucun caméo des enfants du premier volet incarnés par Kirsten Dunst et Bradley Pierce, ce qui est bien dommage, vu le bond dans le temps. Cependant, vous aurez le plaisir de voir Colin Hanks, non annoncé à l’heure actuelle qui fût une surprise pour moi. Kasdan offre une aventure divertissante simple avec des personnages cool, charismatiques et drôles dans une nouvelle histoire ingénieuse dans l’air du temps mais manquant de recherche scénaristiquement. Au final on ressort avec le sourire du périple en jungle hostile avec du rire à la clé et devient ma deuxième surprise de fin d’année. Branchez vos manettes, l’appel du Jumanji est une réussite ! jumanji-bienvenue-jungle-appel-reussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.