La grève SAG-AFTRA est imminente

0
268

Après la grève de la Writers Guild of America, qui a débuté le 2 mai, c’est autour de SAG-AFTRA qui va commencer.

La SAG-AFTRA est le syndicat des acteurs et actrices. Cette grève va geler toutes les productions américaines en cours comme « Mortal Kombat 2 » et « Gladiator 2 » dont l’arrêt est déjà préparé. D’autres productions sont concernées mais pour le moment ce sont ces deux tournages qui sont pour le moment connus.

Cette grève imminente fait suite a un vote du comité de négociation qui a voté a l’unanimité pour une grève.

Suite à ce vote, le conseil national du syndicat devait se réunir ce jeudi matin pour appeler à une grève. La conséquence est, l’arrêt immédiat de la production cinématographique et télévisuelle scénarisée par les sociétés représentées par l’Alliance of Motion Picture and Television Producers. La liste des tournages impactés ne sont pas connus mais des reports devraient se faire suite à ce mouvement.

Les dernières discussions n’ayant pas abouti à un accord ou une prolongation, depuis minuit le contrat est officiellement terminé. Cette grève est assez rare car si la SAG-AFTRA représente 160 000 artistes-interprètes, elle n’a pas fait grève contre les sociétés de cinéma et de télévision depuis 1980. La dernière fois que les acteurs et les écrivains ont été en grève simultanément, c’était en 1960: soit il y a très longtemps.

Suite à la fin des discussions dans le temps imparti, Fran Drescher, présidente de SAG-AFTRA, a déclaré dans un communiqué :

« SAG-AFTRA a négocié de bonne foi et était impatiente de parvenir à un accord qui réponde suffisamment aux besoins des artistes-interprètes, mais les réponses de l’AMPTP aux propositions les plus importantes du syndicat ont été insultantes et irrespectueuses de nos contributions massives à cette industrie. Les entreprises ont refusé de s’engager de manière significative sur certains sujets et sur d’autres nous ont complètement bloqués. Tant qu’ils ne négocieront pas de bonne foi, nous ne pourrons pas commencer à parvenir à un accord. »

De l’autre côté, L’AMPTP a déclaré dans un communiqué :

« Nous sommes profondément déçus que SAG-AFTRA ait décidé de se retirer des négociations. C’est le choix de l’Union, pas le nôtre. Ce faisant, il a rejeté notre offre d’augmentations salariales historiques et résiduelles, de plafonds considérablement plus élevés sur les cotisations de retraite et de santé, de protections d’audition, de périodes d’options de séries raccourcies, d’une proposition révolutionnaire d’IA qui protège les ressemblances numériques des acteurs, et plus encore. Plutôt que de continuer à négocier, SAG-AFTRA nous a mis sur une voie qui aggravera les difficultés financières pour des milliers de personnes qui dépendent de l’industrie pour leur subsistance. »

Si ils ne sont pas d’accord, les éléments centraux sur lesquels le syndicat ne sont pas d’accord sont concernant le streaming et l’IA. Deux éléments clés qui ne cessent de prendre une importance dans la société mais surtout l’IA. Le syndicat souhaite une protection contre l’exploitation de leur identité et de leur talent sans consentement ni rémunération. Cependant, l’AMPTP a refusé de reconnaître que d’énormes changements dans l’industrie et l’économie ont eu un impact néfaste sur ceux qui travaillent pour les studios.

Début juillet, un sursis de 12 jours supplémentaires avaient été votés mais cette fois, il n’y aura pas de prolongation. Pour le moment, les négociations sont de nouveaux au point mort. On devrait voir les choses bouger dans les prochains jours car les productions ont déjà prises du retard avec la grève des scénaristes. Si cela touche les acteurs, il devrait y avoir une réaction assez importante et active du coté des studios.

Affaire à suivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.