Peppermint , Jennifer Garner revient au top dans le genre !

0
702

Réalisateur : Pierre Morel
Sortie : 12 septembre 2018
Sortie US : 7 septembre 2018
Durée : 1h35
Synopsis: Riley North est une jeune mère de famille dont le mari et la petite fille viennent d’être assassinés par un gang. Face à système judiciaire corrompu qui remet en liberté les meurtriers qu’elle avait pourtant formellement identifiés, Riley décide de prendre les armes pour faire payer tous ceux qui, de prêt ou de loin, sont impliqués.

Pierre Morel revient avec un nouveau film d’action avec dans le rôle titre Jennifer Garner qu’on a pas vu dans le genre depuis des années. Pour le tournage, Garner est passée par la case entrainement avec les Navy Seal pour améliorer son aisance à se déplacer et son maniement des armes. Si Peppermint fait appel à des sujets de la société faisant l’actualités, est-ce que ce film est le digne successeur de Taken ? Voici mon avis.

VOST

VF

NOS NOTES ...
Verdict
Article précédentFox supprime une scène de « The Predator »
Article suivantTom Holland, Chris Evans et d’autres dans ‘The Devil all the time’
peppermint-jennifer-garner-revient-au-top-dans-le-genreDepuis Taken, j’espérais de ce film une surprise, mais ce n’est pas le cas. Jennifer Garner revient dans l’action après plusieurs années d’absence , et cela lui réussit. Toutefois, si sa prestation est bonne, elle n’arrive pas à porter l’histoire basée sur les thèmes de la corruption et de l’injustice. Morel se concentre plus sur le ressenti du personnage au lieu de se concentrer sur son déroulement qui est assez brouillon et manque cruellement de rythme. La mort de sa famille m’a rappelé un peu celle du fils dans Volte Face de John Woo, mais en plus percutant; surtout que la scène est en cohésion avec le pourquoi. Toutefois, on a du mal à voir une âme, les méchants clichés et des dialogues manquants d’originalités, nous laisse plutôt sur un long métrage très classique mais sans réellement d’action. La chorégraphie des quelques scènes d’actions sont plutôt réussies, mais Peppermint n’est pas le film d’action de cette rentrée et pas le digne successeur du fabuleux Taken du réalisateur. Je suis peut-être dur, mais quand on me donne un film de 1h35, il doit être assez rythmé, et là j’ai pas trouvé. Dès le début on fait un passage rapide sur le présent pour basculer sur le passé, qui pour une histoire si courte, cette prise de risque est un peu mal venue. Et lorsqu’on voit le passage du passé vers le présent, il est plutôt brusque, on pourrait se poser la question si il ne manque pas une scène. Au final, Peppermint c’est soit on adhère ou pas, mais j’ai trouvé le temps long. Morel ne m’a pas fait rêver, et je n’ai pas adhéré à son choix artistique mais Garner revient comme il faut dans le genre et ça fait plaisir. Faut-il réellement voir Peppermint ? je ne vais pas dire oui ou non, car un avis reste personnel et peut-être des personnes vont aimer son style.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.