Rampage Hors de contrôle, destruction le maître mot !

0
713

Réalisateur : Brad Peyton
Sortie : 2 mai 2018
Sortie US : 13 avril 2018
Durée : 1h48
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Synopsis: Primatologue de profession, David Okoye a plus de mal à nouer des liens avec ses semblables qu’avec les singes. Pas étonnant qu’il se soit pris d’affection pour George, adorable gorille d’une intelligence hors du commun, dont il s’occupe depuis sa naissance. Mais suite à une expérience génétique catastrophique, George se métamorphose en monstre incontrôlable. Et il n’est pas le seul puisque d’autres animaux se transforment en prédateurs enragés aux quatre coins du pays, détruisant tout sur leur passage. Okoye décide alors de travailler d’arrache-pied avec une généticienne pour mettre au point un antidote. Pourront-ils à temps empêcher la planète d’être ravagée ?

Brad Peyton revient à la tête d’un film catastrophe, et collabore une nouvelle fois avec Dwayne Johnson depuis San Andreas. Cette fois, le réalisateur a décider de se consacrer à une adaptation d’un jeu vidéo du nom de « Rampage » sortie en 1986. Ce jeu n’a pas réellement d’histoire, ce sont des créatures géantes qui détruisent la ville, à l’image d’un king kong sur New York. Il a donc fallu créer un scénario, et Peyton a voulu mettre en place un héros, David Okoye, qui ne cherche pas seulement à affronter des créatures monstrueuses mais aussi à protéger l’une d’entre elles. Le langage des signes est une partie intégrante de cette relation, et Terry Notary qui avait travaillé sur la planète des signes s’est attelé à cette tâche en compagnie de Paul Kelly. Jason Liles jouant George le gorille, s’est vu la difficulté de s’adapter à la taille changeante en permanente, mais aussi au comportement de l’animal. Au delà de ça, si la performance capture est omniprésente avec énormément d’effets visuels réalisé par Weta Digital, que vaut le film? Voici mon avis.

NOS NOTES ...
Verdict
Article précédentGambit toujours dans les tuyaux ?
Article suivantPaul Giametti part en croisière !
rampage-hors-de-controle-destruction-le-maitre-motRampage avec Dwayne Johnson est un pur divertissement, et mes attentes n’étaient pas énorme. J’étais parti sur un combat d’animaux géants au lieu d’avoir des robots, et c’est un peu ça. L’histoire tient sur un post it, et il a énormément de défauts comme les personnages. Le début du film a beau essayer de donner une raison du pourquoi ces animaux vont grandir, j’ai trouvé ça très léger. Lorsqu’on parle de quelque chose d’inhumain, la génétique est toujours la cause pour faire apparaitre un laboratoire, ou un genre similaire. Ici, c’est un laboratoire avec à la tête un frère et une soeur sans scrupule interprétés par Malin Akerman (Watchmen) et Jake Lacy (Miss Sloane). Autant, les méchants dans d’autres films ont une vraie implication, ici ils sont tellement risibles et inutiles, je me suis demandé à quoi ils servaient. Au delà de ça, la plupart des rôles, comme George,le singe; David Okoye interprété par Dwayne Johnson; ou Harvey interprété par Jeffrey Dean Morgan sont très charismatiques. Pour ceux qui regardent The Walking Dead, la façon de jouer à Dean Morgan est sembable à sa prestation en Negan. Cependant, je reste très déçu par le manque de background de l’histoire, comme sur la raison du pourquoi le laboratoire s’est mis à concevoir cette expérience, et qu’elle dérape autant. Le rôle de Naomie Harris assez obsolète, comme celui de Joe Manganiello, l’impact aurait été pareil sur les conséquences. J’aurai préféré, au lieu de nous faire cette introduction de bas étage, une amorce avec l’histoire d’Harris lié au laboratoire qui m’avait l’air plus significative sur les motivations du laboratoire, ce qui aurait pu donner une dimension et un sens plus impactant. Toutefois, ce genre de film est fait pour s’en prendre plein les yeux, et c’est le cas. Le VFX est globalement réussi, surtout les animaux, mais l’incrustation est par moment très grossière, et c’est bien dommage, cela casse la magie. Brad Peyton a voulu allier à son long métrage d’action, de l’humour très bien placé, tout comme un clin d’oeil aux super héros DC par une micro réplique, et créer un lien entre George et David, qui m’a beaucoup plu et très fun. Maintenant, si on prends en considération, c’est une adaptation d’un jeu vidéo, et on regarde ce que le jeu offrait, Peyton s’en sort bien et donne une signification tout autre avec une pseudo histoire, dont certaines scènes sont prévisibles. Rampage n’est pas parfait, je reste assez neutre, mais il reste en dessous d’un vrai blockbuster rempli d’effets spéciaux. J’ai passé un bon moment, mais j’ai pas eu cette vibe en moi qui m’a dit j’ai envie de le revoir. Si tu as aimé San Andreas qui est du même réalisateur et similaire dans la façon d'aborder les personnages, tu devrais aimer sinon passe ton chemin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.