Adam Driver en discussion pour ‘Heat 2’

0
622

Lors d’une interview accordée à Entertainment Weekly, Michael Mann a révélé être en discussion avec Adam Driver pour qu’il rejoigne son potentiel « Heat 2 ».

Lors de l’échange, il a évoqué cette comparaison entre Driver et Al Pacino et Robert De Niro.

« Je pense qu’il est approprié de le comparer à De Niro et Pacino, mais je ne pense pas que ce soit générationnel. Je pense qu’il s’agit d’une question d’approche et d’engagement envers le moment présent, de n’avoir aucune hésitation ou scrupule à vraiment atteindre le mi aigu au violon ou à marcher sur une corde raide sans filet en dessous. C’est ce que fait Al. C’est donc l’ambition artistique, qui est différente de l’ambition de carrière. [C’est] le genre d’ambition artistique qui pousse à essayer de réaliser quelque chose et qui surmonte l’hésitation et la peur. Donc, il n’y a pas de crainte. Il y a de l’anxiété, on se dit qu’on n’y arrivera pas, mais qu’on fonce quand même. Adam a cette qualité, et c’est très similaire à un grand nombre d’acteurs avec lesquels j’aime travailler, que ce soit Daniel [Day-Lewis] ou Bob [De Niro] ou Ansel Elgort d’ailleurs. C’est aussi Mark Ruffalo. C’est une attitude vis-à-vis de votre travail. Et d’ailleurs, ce n’est pas « travail » en tant que mot de quatre lettres. C’est une aventure fantastique, et pourquoi voudriez-vous le faire autrement ? »

Si son ajout se confirme, cela sera la seconde fois Driver qu’il collaborera avec Mann après le biopic « Ferrari », dont sa sortie arrive prochainement sur Prime Video.

« Heat 2 » sera basé sur le roman écrit par Mann. Il est décrit à la fois comme une préquelle et une suite, puis se passe à la fois en 1989 et en 2002.

Reste à savoir si le projet obtiendra le feu vert car pour le moment il est juste en projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.