Ant Man et la guêpe, plus drôle et plus fun

0
974

Réalisateur : Peyton Reed
Sortie : 18 juillet 2018
Sortie US : 6 juillet 2018
Durée : 1h58
Synopsis: Après les événements survenus dans CAPTAIN AMERICA : CIVIL WAR, Scott Lang a bien du mal à concilier sa vie de super-héros et ses responsabilités de père. Mais ses réflexions sur les conséquences de ses choix tournent court lorsque Hope van Dyne et le Dr Hank Pym lui confient une nouvelle mission urgente… Scott va devoir renfiler son costume et apprendre à se battre aux côtés de la Guêpe afin de faire toute la lumière sur des secrets enfouis de longue date…

Trois ans après Ant Man avec Yellow Jacket en méchant principal, Peyton Reed dévoile la suite de son premier film. Cette suite fait le lancement du personnage de la guêpe interprétée ici par Evangeline Lilly, mais aussi de la première version interprétée par Michelle Pfeiffer. Très attendu depuis la sortie d’Infinity War dû à l’absence de l’homme fourmi sur le volet, beaucoup d’attentes sont rivées dessus, sauf que ce sequel se passe avant les évènements. La dernière fois qu’on a vu le super héros c’était lors de Civil War, mais depuis plus rien mais cette partie est expliquée. Cette fois, l’homme fourmi fera face au Fantôme incarnée par Hannah John-Kamen avec sa combinaison qui a la possibilité de le transformer en Giant Ant Man. Est-ce que cette suite est au dessus du premier film ? Voici mon avis.

Reportage

Bande annonce VOST

Bande annonce VF

NOS NOTES ...
Verdict
Article précédentStar Trek 4 devrait débuter sa production début 2019
Article suivantCompte rendu de la conférence de presse d’Ant Man et la Guêpe.
ant-man-et-la-guepe-plus-drole-et-plus-funDepuis Civil War, on n’a pas revu Ant Man, ni dans le dernier Avengers, et si vous vous demandez pourquoi, la réponse vous sera donnée. Ce séquel se passe, un certain temps après les événements de Berlin (je le fais délibérément de ne pas donner la durée) et dès le début on nous parle du monde quantique avec une scène entre Hank Pym et sa fille en annonçant l’objectif avant le générique. Ce monde est la partie principale du film avec comme but premier, ramener la femme de Pym interprété par Michelle Pfeiffer emprisonnée dans cet univers, suite à une mission dans le passé qui s’est mal déroulée. Si ce monde est au centre des attentions il est ni plus ni moins très peu vu et c’est bien dommage, car il regorge d’éléments très intéressants.Scott Lang, de son côté, a toujours ce lien avec sa fille, Cassie qui s’intéresse beaucoup au super héros, et ne souhaite pas reprendre le costume pour être avec elle suite aux évènements de Civil War. Si l’équipe est scindée en deux, elle sera bien évidemment réunie mais Lang aura toujours cette inquiétude avec sa fille en lui révélant qu’il n’est plus ant man, et ce remord qui a provoqué cette séparation avec l’équipe Pym. Toutefois comme tout film de superhéros, il y a un méchant, le fantôme, très surfait et ayant un lien avec le passé d’Hank Pym interprété par Hannah John-Kamen mais aussi un autre, interprété par Walton Goggins dont je vous laisse découvrir qui il est. Si les méchants ne sont pas très convaincants, cette suite signe le début de la guêpe incarnée par Evangeline Lilly aka Hope, fille de Hank Pym, qui est sans doute le meilleur personnage de cette suite avec le groupe de Lang encore plus fun et plus drôle, surtout Michael Peña qui m’a beaucoup fait rire tout comme Ant-man avec ses problèmes de combinaisons qui font rire, notamment un passage dans une école. Concernant la guêpe interprétée par Lilly, elle nous conquis dès les premières scènes qu’elle apparait en dégageant à la fois un côté glamour et badass ; elle vole presque la vedette à Paul Rudd. J’aurais pu ne pas parler du rôle de Laurence Fishburne assez intéressant et peu vu dans la bande annonce, sauf qu’il en reste très vite survolé, tout comme le lien qu’il a avec Hank Pym . Enfin Comme tout marvel, des scènes post génériques sont de mises, la première est liée à Infinity War, beaucoup de questions peuvent se poser dès qu’on la voit, et la seconde aura peut être une incidence, mais cette phrase qui clos le générique est drôle. Il semble que la promotion du prochain Avengers risque de jouer avec nos nerfs. Peyton Reed signe une suite des aventures de l’homme fourmi plus dynamique, plus fun et plus drôle et avec plus d'actions mais survole trop certains éléments qui auraient pu être intéressants avec des effets spéciaux mieux maitrisés et réalisés. J’ai aimé le film, j’ai beaucoup ri et je n’ai pas vu passer le temps, c’est un bon divertissement et reste un marvel à part entière dans la lignée du premier. Donc si tu as aimé le premier, fonce le voir et si tu es anti marvel mais que tu veux rire, il est fait pour toi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.