Flo – un biopic honnête et simple avec des plans magnifiques

0
342

Réalisé par : Géraldine Danon
Sortie : 1er novembre 2023
Durée : 2h05
Synopsis : Connue comme « la petite fiancée de l’Atlantique », Florence Arthaud fut surtout une grande navigatrice. Son palmarès exceptionnel, et unique dans cet univers masculin, connut son apogée avec sa victoire de la Route du Rhum en 1990. Au-delà de ces exploits, FLO raconte l’incroyable destin d’une femme farouchement libre qui – après un accident de la route ayant failli lui coûter la vie – décide de rejeter son milieu bourgeois et la vie qui lui avait été tracée, pour vivre pleinement ses rêves.

Ce biopic sur Florence Arthaud est prévu depuis bien avant sa mort par la réalisatrice Géraldine Danon. Elle en avait évoqué cette volonté avec l’intéressée avant sa mort tragique en 2015. Amie avec la navigatrice depuis 1986, elle sort désormais la biographie qu’elle souhaitait d’une partie de la vie de Arthaud. Flo a été tourné à Cape Town en Afrique du Sud, à Saint-Mandrier en Méditerranée, au large de La Trinité et de Concarneau en Bretagne, en Guadeloupe autour des Saintes et en Normandie. Mais également sur mer, où la plupart des plans ont été filmés sans avoir recours a des scènes en studio. Si Danon a été une amie très proche de Florence, a-t-elle réussi son biopic ? Voici mon avis.

NOS NOTES ...
Verdict
Article précédentOù en est le film Bioshock de chez Netflix?
Article suivantParamount modifie son calendrier ! MI8 reporté !
flo-un-biopic-honnete-et-simple-avec-des-plans-magnifiquesChaque biopic est toujours compliqué car il y a toujours une part d’improvisation et d’imagination lorsque l’intéressé est décédée. Flo n’est pas exempt de cela. Ce film sur la regrettée Florence Arthaud montre qu’elle a connu diverses épreuves dans la vie, notamment le premier qui fut le début de son déclic pour arpenter les mers. Durant tout le long de son aventure, on voit cette passion qu’elle a mais aussi sa volonté d’exister et ce côté libérée qu’elle avait. On y voit cette dualité et les tensions qu’elle avait au sein de sa famille avec son père, très traditionnel, incarné par un Charles Berling; exemplaire dans son rôle. Néanmoins, on nous montre une femme perdue dès qu’elle touche terre, et habité par des démons qui resurgissent a chaque fois. De manière instable, il lui a fallu énormément de temps pour apprivoiser son avidité a vouloir naviguer mais aussi surmonter les obstacles dans ce milieu qui était jusque là réservé aux hommes. Ce biopic peut donner l’impression de tourner en rond, car on a cette impression d’un cercle sans fin. Cependant, la réalisatrice réalise des plans magnifiques sur les passages en mer, dont elle a porté un soin tout particulier en nous donnant cette envie d’évasion avec ces beaux plans. Flo le film cible des parties importantes de la vie de Florence mais reste centré sur ce qui l’a représenté : sa liberté, son féminisme et sa détermination. Stephane Caillard qui l’incarne, est parfaite dans son interprétation de la navigatrice et nous livre pleines émotions avec de la justesse. Au final, Flo est bien sans transcender. Il reste très simple avec quelques longueurs qu’on peut ressentir dans les histoires d’amours de la navigatrice mais capte à la perfection l’essence principale de sa passion pour la mer. Si vous aimez les histoires vraies et la mer, ce biopic est fait pour vous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.