Red Sparrow, une espionne à demi teinte

Réalisateur : Francis Lawrence
Sortie : 4 avril 2018
Sortie US : 2 mars 2018
Durée : 2h20
Synopsis: Une jeune ballerine, dont la carrière est brisée net après une chute, est recrutée contre sa volonté par les services secrets russes. Entraînée à utiliser ses charmes et son corps comme des armes, elle découvre l’ampleur de son nouveau pouvoir et devient rapidement l’un de leurs meilleurs agents. Sa première cible est un agent infiltré de la CIA en Russie.Entre manipulation et séduction, un jeu dangereux s’installe entre eux.

Adaptation du roman écrit par Jason Matthews, il devait être réalisé en 2013 par Darren Aronofsky, mais il se retire en 2014, pour réaliser Noé. Par la suite, David Fincher reprend le projet avec Rooney Mara dans le rôle titre mais les choses se ne concrétisent pas pour laisser place à Francis Lawrence avec Jennifer Lawrence. Actrice fétiche du réalisateur, elle était la star de ses Hunger Games, et ils se retrouvent pour ce film d’espionnage. Toutefois, le film a permis à Jennifer Lawrence de reprendre contrôle d’elle en dévoilant de elle même sa nudité et non par des photos piratées comme elle l’avait expliqué à Vanity Fair. Mais est ce que cette adaptation est bien ? Voici mon avis.

Faites connaissance avec Dominika

Faites connaissance avec Nate

Mon Avis
Verdict
Article précédentCreed 2 tournage lancé et synopsis révélé !
Article suivant[RUMEUR] Woody Harrelson en Carnage ?
red-sparrow-une-espionne-a-demi-teinteAdapté du livre de Jason Matthews (que je n’ai pas lu), Red Sparrow de Francis Lawrence, nous emmène dans le monde de l’espionnage avec Jennifer Lawrence et Joel edgerton . Dans un début poussif, Lawrence nous démontre principalement ses capacités psychologiques que font preuve les agents russes avec des scènes pouvant choquées. Cependant, cette première heure nous montre surtout les enjeux, et le rôle de Edgerton. Malheureusement, cette partie est assez ennuyeuse même si elle est intéressante. Elle permet de comprendre l’impact total de l’histoire, mais la majorité des scènes sont énormément développées et certains plans sont totalement inutiles et donne plus de la longueur. La seconde partie, beaucoup plus passionnante, nous plonge vraiment dans le coeur d’un agent secret avec ce côté agent double, filature etc.. mais comme tout film d’espionnage des doutes subsistent en continue sur le patriotisme. Si vous vous attendez à de l’action complètement folle qu’on a pu se procurer lors d’un visionnage de « atomic blonde », vous êtes mal tombés. Le réalisateur fait principalement appel à la psychologie et à la manipulation en essayant de montrer les différentes émotions de Dominika dans son ascension vers sa transformation en agent du SVR. Jennifer Lawrence et son côté surhumain dans sa capacité à se remettre de ses blessures, nous offre un rôle très troublant qui l’a met à nu par rapport à ce qu’on a pu voir d’elle. Joel Edgerton quant à lui ne transcende pas, mais incarne très bien le rôle qu’il lui est attribué. Le coeur du film, cible la bataille de l’information entre les États Unis et la Russie. Il montre aussi la violence et les façons peu orthodoxe des services russes dans la façon de gérer leurs stratégies, leurs agents pour avoir ce contrôle. Pour ma part, j’ai eu du mal à adhérer, les twists sont intéressants, mais ils manquent complètement d’impacts, et on a plus tendance à s’ennuyer qu’autres choses. Au final, Red Sparrow est un film d’espionnage à demi teinte avec de la longueur, une fin très difficile à deviner et montre les difficiles sacrifices d'un agent. Cependant, on notera également la présence de nombreux acteurs connus comme Jeremy Irons, Mary Louise Parker, ou Charlotte Rampling, avec chacun des rôles qui leurs collent très bien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.