Scandale, un biopic choc

0

Réalisateur : Jay Roach
Sortie :  22 janvier 2020
Sortie US :  20 décembre 2019
Durée :  1h49
Synopsis : Inspiré de faits réels, SCANDALE nous plonge dans les coulisses d’une chaîne de télévision aussi puissante que controversée. Des premières étincelles à l’explosion médiatique, découvrez comment des femmes journalistes ont réussi à briser la loi du silence pour dénoncer l’inacceptable.

Jay Roach s’attaque a une histoire vraie, celle du PDG de FOX New accusé de harcèlement sexuel en 2016. Pour son biopic il s’est entouré de 3 grands noms dans le cinéma féminin : Charlize Theron, Nicole Kidman et Margot Robbie. Charlize Theron, qui interprète Megyn Kelly, a eu du mal à dépasser certains des aspects les plus controversés de cette journaliste. Elle a étudié des enregistrements, elle a travaillé afin d’avoir une voix au timbre profond, et passée par la case maquillage pour mettre des prothèses durant 3h, chaque jour, pour lui ressembler. Très controversé, mais très plébiscité par la presse américaine, Scandale l’est-il vraiment ? Voici mon avis.

NOS NOTES ...
Verdict
Article précédentQuelques informations sur Doctor Strange 2 !
Article suivantMarion Cotillard rejoint le prochain Astérix et Obélix
scandale-un-biopic-chocScandale est un film coup poing sur les faits réels de Fox New de 2016. Charlize Theron s'est imprégnée de son rôle à la perfection, et elle est bluffante en tout point. Nicole Kidman n'est pas en reste, en Gretchen Carlson, ou John Lithgow en Roger Ailes, le PDG de Fox New. Si l'histoire a été très médiatisée, elle s'est passée au même moment que les élections américains. Durant le récit, vous pourrez voir des images réelles de Donald Trump durant ces élections dont il a été le vainqueur. Jay Roach montre tout au long de son film la quête qu'à mené Megyn Kelly sur l'affaire, parallèlement à sa guerre contre Trump. Quant a Gretchen Carlson, c'est son courage et le temps qu'il lui a fallu pour avoir du positif dans son attaque envers le PDG de Fox New. Bien qu'on connait la finalité de l'affaire, Roach n'a pas oublié de montrer la ferveur qu'à ses employés envers le PDG malgré les faits, notamment du côté de la gente masculine. Enfin, le rôle de Kayla, fictif, incarné par Margot Robbie est mis pour dévoiler la partie de ceux qui cèdent aux avances de leurs patrons. Cette partie est malheureusement d'actualité partout, mais le plus dur est de dénoncer, et Roach montre cette peur de la dénonciation. Il y a également ce côté de regretter après l'avoir fait. Par moment certaines victimes le font pour pouvoir évoluer ou par intimidation. Le pouvoir dans une société est un facteur provoquant une peur car ils savent qu'ils peuvent perdre leur emploi. Si cette facette est mise en avant énormément côté féminin, il ne faut pas nier qu'il existe du côté masculin. Au final, Scandale est un très bon biopic très bien mené, rythmé, et fait réfléchir en pointant du doigt une pratique toujours présente, tout en ayant un côté fictif avec le personnage de Robbie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.