Tomb Raider, un reboot made in Hollywood

Réalisateur : Roar Uthaug
Sortie : 14 mars 2018
Sortie US : 16 mars 2018
Durée : 1h56
Synopsis Allociné©: Lara Croft, 21 ans, n’a ni projet, ni ambition : fille d’un explorateur excentrique porté disparu depuis sept ans, cette jeune femme rebelle et indépendante refuse de reprendre l’empire de son père. Convaincue qu’il n’est pas mort, elle met le cap sur la destination où son père a été vu pour la dernière fois : la tombe légendaire d’une île mythique au large du Japon. Mais le voyage se révèle des plus périlleux et il lui faudra affronter d’innombrables ennemis et repousser ses propres limites pour devenir « Tomb Raider »…

Depuis le dernier Tomb Raider incarnait par Angelina Jolie, la franchise avait déjà essayé de revenir en 2009 mais sans succcès pour au final se concrétiser lorsque la Warner Bros récupère les droits. Si Alicia Vikander a été choisi dans le rôle, plus d’une dizaines d’actrices célèbres étaient pressenties dans le rôle titre comme Kaya Scodelario ou Jennifer Lawrence. Roar Uthaug derrière la caméra a tourné la majorité du film en Afrique du Sud et vous pouvez voir quelques images via certains youtubeurs qui ont été invités sur le tournage, pour vous rendre compte du travail effectué. Aujourd’hui, ce reboot voit le jour au cinéma mais est-il à la hauteur ? Voici mon avis.

Mon Avis
Verdict
Article précédentOù en est le projet du prochain Die Hard ?
Article suivantMadonna à la réalisation d’un projet MGM
C’est peut être l’adaptation d’un jeu vidéo que j’attendais le plus depuis sa mise en chantier et il faut dire après l’avoir vu je suis mitigé. Pour commencer, Alicia Vikander est juste merveilleuse dans le rôle de l’aventurière, autant par son physique athlétique que par son intelligence qu’elle a résoudre les énigmes. Vikander balaie complètement la version de Lara Croft vu par Angelina Jolie qui était pour moi complètement marketing, et s’approprie bien le personnage. Cependant, le long métrage en lui même ne m’a pas réellement convaincu tant par l’histoire modifiée comparé au jeu vidéo où seule quelques scènes sont gardées puis remaniées. Certaines idées sont compréhensibles mais j’ai perdu cette Lara quand j’avais fait le jeu où elle se sentait seule au monde, usées et nous montrant un réel danger sur l’île. Ici, on peut oublier, c’est transformé en une vulgaire aventure à la Hollywood qui autant sur le fond de l’histoire on est dans le bon, mais franchement ce que je souhaitais par dessus tout, c’est ce côté très seule qu’elle a au tout début où la survie est le maitre mot. Malheureusement ce n’est pas le cas comme beaucoup de séquences complètement oubliées. Roar Uthaug a voulu donner une autre dimension à Lara et c’est pas mal, comme le fait qu’elle ne soit pas riche et n’est pas encore archéologue au début du film (NLDR : j’ai beaucoup pensé à la série DarkAngel sur le métier et l’environnement du début mais je n’en parlerai pas plus).Il nous emmène plus sur le pourquoi elle part à l’aventure en essayant de travailler différemment l’origine du début de l’ère Lara Croft que l’on connait. Outre, Vikander , elle est entourée d’un Walton Goggins toujours aussi bon dans les rôles de méchant mais Daniel Wu qui pour moi ne sert quasiment en rien, juste pour dire «salut, j’ai voulu changé la version que vous connaissez du jeu ». Tout ça pour dire Uthaug offre une adaptation de jeu vidéo réussi mais trop calqué sur un pseudo indiana jones hollywoodien en oubliant ce que l’héroïne endure durant son aventure. Il offre donc une version très bisounours pour avoir un public très jeune et offrir à la Warner de pouvoir faire une saga quand on voit la finalité de l’histoire. Au final, je suis content de ce reboot, mais je reste frustré que la dimension de survie n’ai pas été gardé. Si tu es fan du jeu et que tu recherches une copie, passes ton chemin ou si tu t’attends à un film oufissime c’est pareil. tomb-raider-un-reboot-made-in-hollywood

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.