Suprêmes – des prestations exceptionnelles et bluffantes

Réalisé par : Audrey Estrougo
Sortie : 24 novembre 2021
Durée : 1h52
Synopsis : 1989. Dans les cités déshéritées du 93, une bande de copains trouve un moyen d’expression grâce au mouvement hip-hop tout juste arrivé en France. Après la danse et le graff, JoeyStarr et Kool Shen se mettent à écrire des textes de rap imprégnés par la colère qui couve dans les banlieues. Leurs rythmes enfiévrés et leurs textes révoltés ne tardent pas à galvaniser les foules et … à se heurter aux autorités. Mais peu importe, le Suprême NTM est né et avec lui le rap français fait des débuts fracassants !

On se souvient du groupe mythique du 93, NTM. Cette fois, la réalisatrice Audrey Estrougo s’est attaqué à faire vivre sur grand écran la genèse du groupe qu’elle affectionne. Un pari risqué, car elle sait que se louper serait très difficile. Elle s’est entourée de deux acteurs de talents, Théo Christine et Sandor Funtek. Pour arriver au résultat qu’elle souhaite, elle a eu l’aide des membres du groupe Joey Starr et Koolshen puis elle leurs a fait apprendre le rap, et les a immerger pour atteindre le résultat que vous allez voir. Cependant, si elle a fait faire un énorme travail à ses acteurs, a-t-elle réussi son film et nous faire frissonner ? Voici mon avis

Mon Avis
Verdict
Article précédentS.O.S Fantômes, de la nostalgie à plein tube !
Article suivantEncanto, la fantastique famille Madrigal – le 60ème sous le signe de la musique et de la magie
supremes-des-prestations-exceptionnelles-et-bluffantesNTM ce groupe a bercé ma génération, et j’étais très mitigé mais aussi excité à l’annonce du long-métrage. Finalement, c’est une bonne surprise. Cela commence au tout début du suprême NTM jusqu’à l’ascension finale au Zenith en 92. Durant tout ce parcours, on suit JoeyStarr et Kool Shen dans leur ascension. On voit deux personnalités différentes toujours dans la limite de l’insolence entre eux. La vie de Joeyy Starr est celle qui est plus chaotique. On le voit chercher une perpétuelle reconnaissance parentale et essayant de s’accomplir professionnellement et personnellement. Néanmoins, on voit ce côté démarrage au quart de tour, cette colère en lui. De l’autre, Koolshen, une tout autre personne, on peut dire l’opposé de Starr, montre principalement qu’il est la tête pensante du groupe. Cependant; si on nous montre deux personnalités complètement différentes, on voit cette évolution et la difficulté qu’ils ont eu a s’imposer dans le monde musical mais aussi comment ils ont pu continuer leur complicité malgré leurs différentes embrouilles ou divergences. Réalisé par Estrougo, elle a su s’entourer de deux acteurs de talents,  Théo Christine et Sandor Funtek, livrant une prestation exceptionnellement brillante. On est presque troublé par leur performance car c’est eux qui chantent . Vous serez étonnement surpris lorsqu’on les entends parler entre la vraie vie et le film. Il est difficilement pensable, c’est eux qui chantent mais un énorme travail a été fait il a fallu plusieurs mois de travail. Au final, Suprêmes est largement réussi, et les amoureux du groupe en seront bluffés mais également content par ce film qui sur le papier pouvait être casse gueule. On valide clairement, et vous risquez de chanter du NTM à la sortie !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.